Versión para imprimir

English | Español | français

27 de noviembre de 2013 | | | |

La dignité avant tout

Guatemala: les paysans de Polochic évitent une mise en scène du gouvernement dans le cadre d’un acte frauduleux de remise de terres

Descargar: MP3 (1.2 MB)

Les familles paysannes guatémaltèques violemment délogées dans le Vallée de Polochic en mars 2011 et le Comité d’Unité Paysanne (CLOC-Vía Campesina) ont envoyé une demande au Président Otto Pérez Molina d’annulation de l’acte protocolaire planifié pour ce 14 septembre, et dans lequel apparement seraient remis des titres de propriété à 140 familles parmi les 800 qui furent expulsées.

Le gouvernement prétendait rendre les terres sous forme précaire aux paysans et aux paysannes, et c’est pourquoi les organisations ont réclamé des garanties assurant les droits des communautés. C’est ce que raconte une vidéo produite par le CUC, et que nous rediffusons sur Radio Mundo Real.

Dans la demande, envoyée ce 9 septembre à Pérez Molina, il est exigé que les terres soient inscrites dans le Registre Général de la Propriété Immobilière au nom des familles paysannes, garantissant ainsi la certitude juridique de la terre qui leur va être restituée.

Il a aussi été demandé au gouvernement qu’il assure les services de base à ces familles comme: le logement, l’alimentation, la santé, l’éducation entre autres, jusqu’à ce que les paysans deviennent auto-suffisants.

Devant cela, le gouvernement s’est vu contraint d’organiser une conférence de presse ce mardi 10, où il s’est publiquement engagé à restituer les titres de propriété le 20 octobre prochain, et qu’il fournirait les vivres de base aux 140 familles qui seront transférées vers les zones de Sactela et de San Valentín, situées dans la municipalité de Chisec.

Depuis le CUC a été annoncée une veille permanente de cette situation à mesure que se rapproche la date de remise des terres. Dans la vidéo suivante, son coordinateur, Daniel Pascual indique que la préoccupation principal de l’organisation est le manque de plans gouvernementaux de transfert et d’installation digne pour les communautés, ce qui peut les mettre à nouveau en danger, après l’expulsion massive et violente qu’elles ont subi, lors de la mise à feu de leurs logements et de leurs cultures en 2011.

Voir l’actualité de cette situation dans la vidéo suivante produite par le CUC

(CC) 2013 Radio Mundo Real 10 años

Mensajes

¿Quién eres?
Tu mensaje
  • En este formulario se pueden ingresar atajos SPIP [->url] {{negrita}} {cursiva} <quote> <code> código HTML <q> <del> <ins>. Para separar párrafos, simplemente deja líneas vacías.

Cerrar

Radio Mundo Real 2003 - 2014 Todo el material aquí publicado está bajo una licencia Creative Commons (Atribución - Compartir igual). El sitio está realizado con Spip, software libre especializado en publicaciones web... y hecho con cariño.